L'HYDROGÈNE

L'HYDROGÈNE "NATIF" :
L' émergence d'une énergie propre

Appelé hydrogène "natif", "naturel" ou encore "blanc",
45-8 ENERGY souhaite co-valoriser cette ressource décarbonée naturellement associée à l'hélium dans de nombreux contextes géologiques et ainsi proposer une réelle alternative à l'hydrogène de synthèse.

QU'EST-CE QUE L'HYDROGÈNE ?

<p style=font-weight:bold;">Abondant

Abondant

Il est l'élément le plus répandu dans l'univers, principal constituant du soleil et de la plupart des étoiles.

<p style="color:#83B3DA;font-weight:bold;">Naturel

Naturel

Sa forme pure, le di-hydrogène, est créée naturellement sur terre dans la croûte terrestre.

<p style="color:#E08716;font-weight:bold;">RAREMENT SEUL

RAREMENT SEUL

Il est le plus souvent associé à d'autres éléments pour former des molécules (eau, méthane, amidon, sucre, alcool, ...)

<p style="color:#E08716;font-weight:bold;">Le plus léger

Le plus léger

C'est l'élément le plus petit et le plus léger (14 fois plus léger que l'air) le rendant très volatil.

<p style=font-weight:bold;">Une énergie

Une énergie

L'hydrogène naturel contient 3 fois plus d'énergie que l'essence

<p style="color:#83B3DA;font-weight:bold;">Inodore

Inodore

Sa forme pure, le di-hydrogène est invisible, inodore et non toxique.

LE MARCHÉ DE L'HYDROGÈNE EN QUELQUES CHIFFRES

C’est actuellement en kt la consommation française annuelle d’hydrogène

C’est en % la part d’hydrogène décarboné produit en France

C’est le nombre de gisement d’hydrogène naturel dans le monde (Mali).

C’est en t le CO₂ rejeté pour la production d’1t d’H₂ par vaporéformage du méthane.

C’est en milliards le budget du plan hydrogène français pour développer la filière

C'est la distance en km qu'une voiture peut parcourir avec 1kg d'hydrogène

LE MARCHÉ DE L'HYDROGÈNE EN EUROPE

Source: economie.gouv.fr, France Hydrogèene (AFHYPAC), IHS Markit, Les Echos

LES USAGES DE L'HYDROGÈNE

L'hydrogène, sous sa forme pure,
offre des propriétés uniques qui le rendent si stratégique et recherché :

UTILISÉ COMME COMPOSÉ CHIMIQUE :

Il est très réactif et s'associe donc très facilement à d’autres éléments pour créer des composés (associé à de l’azote pour la création d’ammoniac, base des engrais ou encore utilisé pour la création de nylon et diverses matières plastiques).
L’hydrogène est utilisé pour éliminer le souffre lors du raffinage des carburants pour éviter qu’ils ne dégagent des oxydes de souffre (SOx) lors de leur combustion. Ces oxydes participent à la pollution atmosphérique et sont responsables de certaines maladies respiratoires.
Combiné à du CO₂, le dihydrogène permet de créer du méthane, c’est à dire du gaz naturel. Ce procédé, la méthanation, a particulièrement émergé avec le développement des énergies éolienne et solaire qui nécessite de pouvoir stocker l'électricité produite en surplus. On parle alors de conversion d'électricité en gaz, qui pourrait contribuer à la transition énergétique et à une diminution des rejets globaux de CO₂.
  • Il est très réactif et s'associe donc très facilement à d’autres éléments pour créer des composés (associé à de l’azote pour la création d’ammoniac, base des engrais ou encore utilisé pour la création de nylon et diverses matières plastiques).
  • L’hydrogène est utilisé pour éliminer le souffre lors du raffinage des carburants pour éviter qu’ils ne dégagent des oxydes de souffre (SOx) lors de leur combustion. Ces oxydes participent à la pollution atmosphérique et sont responsables de certaines maladies respiratoires.
  • Combiné à du CO₂, le dihydrogène permet de créer du méthane, c’est à dire du gaz naturel. Ce procédé, la méthanation, a particulièrement émergé avec le développement des énergies éolienne et solaire qui nécessite de pouvoir stocker l'électricité produite en surplus. On parle alors de conversion d'électricité en gaz, qui pourrait contribuer à la transition énergétique et à une diminution des rejets globaux de CO₂.

UTILISÉ COMME VECTEUR ÉNERGÉTIQUE :

Alimentée par de l’hydrogène, une pile à combustible produit de l’électricité et émet de la chaleur et de l’eau. En complément d'un vecteur de mobilité, cette électricité peut alimenter des sites isolés, des unités industrielles ou encore des sites sensibles ayant un besoin d’énergie de secours.
En plein essor dans le monde entier, les énergies solaire et éolienne présentent l’inconvénient d’être intermittentes et de produire parfois plus d’électricité que le réseau ne peut en intégrer. Cette électricité excédentaire peut alors être utilisée pour produire de l’hydrogène, via un électrolyseur, qui sera ensuite reconverti en courant via une pile à combustible.
L’hydrogène utilisé dans une pile à combustible permet de produire de l’électricité directement à bord d’un véhicule propulsé par un moteur électrique (voiture, train, camion,...). Ces véhicules à « zéro émission » ne rejettent alors que de l’eau.
  • Alimentée par de l’hydrogène, une pile à combustible produit de l’électricité et émet de la chaleur et de l’eau. En complément d'un vecteur de mobilité, cette électricité peut alimenter des sites isolés, des unités industrielles ou encore des sites sensibles ayant un besoin d’énergie de secours.
  • En plein essor dans le monde entier, les énergies solaire et éolienne présentent l’inconvénient d’être intermittentes et de produire parfois plus d’électricité que le réseau ne peut en intégrer. Cette électricité excédentaire peut alors être utilisée pour produire de l’hydrogène, via un électrolyseur, qui sera ensuite reconverti en courant via une pile à combustible.
  • L’hydrogène utilisé dans une pile à combustible permet de produire de l’électricité directement à bord d’un véhicule propulsé par un moteur électrique (voiture, train, camion,...). Ces véhicules à « zéro émission » ne rejettent alors que de l’eau.

UTILISÉ COMME COMBUSTIBLE :

Dès les origines de l’industrie spatiale, l’hydrogène a immédiatement joué un rôle important en tant que carburant des fusées. C’est le carburant qui concentre le plus d’énergie, critère de première importance quand on sait qu’un lanceur spatial doit être le plus léger possible.
L’hydrogène est employé en métallurgie pour les atmosphères de traitement thermique qui permettent de produire des pièces mécaniques ou de modifier leurs propriétés.
  • Dès les origines de l’industrie spatiale, l’hydrogène a immédiatement joué un rôle important en tant que carburant des fusées. C’est le carburant qui concentre le plus d’énergie, critère de première importance quand on sait qu’un lanceur spatial doit être le plus léger possible.
  • L’hydrogène est employé en métallurgie pour les atmosphères de traitement thermique qui permettent de produire des pièces mécaniques ou de modifier leurs propriétés.

L' HYDROGÈNE :
comparatif des modes de production

L' APPROCHE DE 45-8 ENERGY

Dans le sous-sol de certains contextes géologiques, l’hélium est associé à de l’hydrogène natif. C'est donc tout naturellement que 45-8 ENERGY s'intéresse à ces zones avec pour objectif de produire conjointement ces deux ressources afin, au delà de répondre à une demande croissante d'hélium sur le sol européen, de contribuer à l'approvisionnement de ce même marché en hydrogène décarboné et peu couteux.  

Totalement décarboné? N'ayant pas recours aux hydrocarbures ou au charbon pour être généré, il ne participe ainsi pas au rejet de gaz à effet de serre.

Peu coûteux? Ne nécessitant pas de complexes procédés de synthèse et pouvant être efficacement séparé des autres gaz en surface, son coût de production est donc très compétitif. L'approche en covalorisation ouvre en particulier la porte à des gisements où l'hydrogène serait minoritaire et ne pourrait à lui seul supporter des infrastructures dédiées.

A ce jour, plusieurs zones à potentiel ont déjà été identifiées par 45-8 ENERGY et font l’objet d'études approfondies. D'autres zones d'intéret sont également à l’étude à l’échelle européenne.

45-8 ENERGY peut s'appuyer sur sa R&D, conduite avec des industriels et académiques de renom, qui lui permet de surpasser les challenges technologiques tout en renforçant sa compétitivité.


L'HYDROGÈNE NATIF : une filière d'avenir

L’initiative EARTH₂, à l'origine créée par 45-8 ENERGY et CVA Group est aujourd'hui portée par le Pôle Avenia. Elle vise à fédérer les acteurs de l’hydrogène du sous-sol (hydrogène natif et stockage) pour porter haut et fort les couleurs de cette énergie nouvelle et décarbonée. Via cette initiative nous souhaitons également oeuvrer à la compréhension du «système hydrogène naturel» dans la perspective de contribuer activement aux futurs programmes d’exploration de cette nouvelle énergie bas carbone.
  • L’initiative EARTH₂, à l'origine créée par 45-8 ENERGY et CVA Group est aujourd'hui portée par le Pôle Avenia. Elle vise à fédérer les acteurs de l’hydrogène du sous-sol (hydrogène natif et stockage) pour porter haut et fort les couleurs de cette énergie nouvelle et décarbonée. Via cette initiative nous souhaitons également oeuvrer à la compréhension du «système hydrogène naturel» dans la perspective de contribuer activement aux futurs programmes d’exploration de cette nouvelle énergie bas carbone.
France Hydrogène (anciennement AFHYPAC) fédère les acteurs de l’hydrogène et des piles à combustible en France avec l’ambition d’accélerer le développement de solutions hydrogène au bénéfice de la transition énergétique.
  • France Hydrogène (anciennement AFHYPAC) fédère les acteurs de l’hydrogène et des piles à combustible en France avec l’ambition d’accélerer le développement de solutions hydrogène au bénéfice de la transition énergétique.