GUHLEN II

Vers une production locale d'hélium en Allemagne !

Guhlen II en bref

Des travaux de recherches bibliographiques et des mesures de terrain réalisés ont montré un mix gazeux riche en azote et en hélium sur la zone de Guhlen II. 

En juin 2023, 45-8 ENERGY a déposé une demande de permis d'exploration auprès du Service Minier de la région, le LBGR, actuellement en cours d'instruction. Situé dans le Land du Brandebourg, au Sud-Est de Berlin, la licence d'exploration demandée s'étend sur 641km² et concerne alors la ressource Hélium.

L'octroi de ce permis d'exploration et la validation, par la suite, des hypothèses permettraient de valoriser l'hélium, ainsi que d'éventuels gaz associés. 

La demande de licence a été soumise pour une durée de 5 ans de manière à réaliser des acquisitions de données supplémentaires. 

Découvrez le projet Guhlen II

01

Le projet Guhlen II

Des travaux de recherches bibliographiques et des mesures de terrain ont été réalisés par le passé, démontrant un potentiel important en hélium dans la zone nommée “Guhlen II”. 

En juin 2023, 45-8 ENERGY a déposé une demande de licence d’exploration auprès du Service Minier de la région, le LBGR, qui est actuellement en cours d’instruction. Elle concerne une zone de 641km² dans le Land du Brandebourg, au Sud-Est de Berlin, en Allemagne. Cette demande a pour objectif d’approfondir nos connaissances géologiques de la zone et de confirmer le potentiel en hélium de celle-ci.

La demande de permis a été soumise pour une durée de 5 ans de manière à réaliser les acquisitions de données nécessaires à la confirmation de cette accumulation d’un mix gazeux riche en hélium. 

Le projet Guhlen II est une opportunité d’approvisionnement pour l’Est de l’Allemagne. En effet, alors que 100% de l’hélium consommé en Allemagne est importé hors d’Europe de l’Ouest, en provenance des Etats-Unis, du Qatar, de l’Algérie ou de Russie, à grands frais énergétiques et fort impact carbone, il devient essentiel de produire au plus proche des foyers de consommation. Dans un contexte de recherche de souveraineté territoriale, le projet Guhlen II permet d’envisager une production locale d’hélium, nécessaire aux industries environnantes fortement demandeuses.

Au-delà de la zone Guhlen II, 45-8 ENERGY est convaincue du potentiel de cette région géologique particulière où des teneurs élevées en hélium ont largement été reportées dans le passé mais sans jamais donner lieu à des productions significatives, faute d’usage à l’époque.

 

Pour en savoir plus sur le projet et suivre son actualité, consultez le site dédié au projet Guhlen II
(disponible en allemand et en anglais)

02

La zone concernée

La licence d’exploration Guhlen II demandée couvre une superficie de 641km² dans le land du Brandebourg, situé au Sud-Est de Berlin. 

Le périmètre demandé est volontairement vaste afin de comprendre de manière globale la géologie du secteur, puis de cibler de manière plus précise, au fil des acquisitions, les zones à fort potentiel. 

Taille de la zone de la licence
0 km²
Validité de la licence demandée
0 ans
Profondeur à laquelle se situe la découverte de Guhlen
0 m

03

Les gaz présents dans la zone

Son extrême rareté sur Terre et ses propriétés uniques en font une ressource très recherchée et vitale pour de nombreuses industries.

 

L'extraction et la purification de l'hélium du projet Guhlen II représenteraient une production importante d'hélium en Allemagne, permettant un approvisionnement local d'une ressource stratégique qui est actuellement importée à 100 % de l'étranger et soumise à des pénuries régulières.

 

> En savoir plus sur l'hélium

Hélium

Le gaz Guhlen II est composé principalement d'azote, l'élément le plus abondant dans l'atmosphère terrestre (environ 78 % de sa composition).

 

En raison de l'abondance de l'azote dans l'air, son attrait est limité et son utilisation économique improbable. Son rejet dans l'atmosphère ne présente aucun risque pour l'homme (inerte, inodore, invisible) ni pour l'environnement (ne contribue pas à l'effet de serre et est déjà présent en forte concentration dans l'atmosphère terrestre).

Azote

La fraction limitée de gaz naturel dans le champ de Guhlen II est considérée comme une opportunité d'innovation pour 45-8 ENERGY. Nous prévoyons de produire de l'hydrogène sur place à l'aide d'un procédé de reformage du méthane à la vapeur.

Le dioxyde de carbone généré par ce processus sera capturé et purifié pour approvisionner les industries locales (brasseries, cryogénie, lutte contre les incendies), un autre marché restreint qui importe actuellement la ressource sur de longues distances.

Cette approche est une véritable réponse aux défis de l'approvisionnement en hydrogène en Europe, contribuant à la transition énergétique et écologique.

 

> En savoir plus sur l'hydrogène bleu

Méthane

04

Les travaux envisagés

Confirmer le potentiel de production en hélium sur la découverte existante de Guhlen II et d’y implémenter une première unité de production à terme.

Identifier l’ensemble du potentiel exploratoire au sein du périmètre du permis afin d’envisager la réalisation de forages d’exploration complémentaires.

Ce programme sera mené de manière à concilier activité industrielle avec respect de l’environnement et des riverains grâce d’une part, à des technologies et méthodologies innovantes, développées et testées sur nos projets français, ainsi que par la réduction drastique de l’empreinte au sol de notre activité.

05

Les étapes clés

2023
Juin
Dépôt de la demande de licence d'exploration
2024*
Octroi potentiel de la licence
2026*
Forage et complétion d'un premier puits afin de confirmer le modèle géologique
2027*
Implémentation de l'unité pilote de production si les résultats de forage sont conformes
2028*
Début de la production du projet Guhlen II

* Estimation. Dossier en cours d’instruction par l’autorité minière du Brandenbourg.

06

Un projet local et stratégique

Le projet de 45-8 ENERGY est un projet qui, au-delà de Guhlen II, représente un véritable moyen de sécuriser l’approvisionnement local en hélium de toute une région d’Allemagne, aujourd’hui en forte demande et soumise à des risques récurrents de pénuries.

Le projet de production Guhlen II s’inscrit dans la volonté de valoriser l’ensemble des ressources présentes dans le sous-sol. 45-8 ENERGY a d’ores et déjà établi un plan commercial afin d’assurer les débouchés de chaque ressource, à savoir l’hélium, l’hydrogène et le gaz carbonique.

Hélium

L’Allemagne consomme chaque année 9.5 millions de m3 d’hélium, ce qui la hisse à la position de 5e consommateur mondial, par ailleurs majoritairement dépendant des importations.
La Silicon Saxony, étendue sur Dresde et sa périphérie, est, quant à elle, le plus grand site européen de microélectroniques d'Europe et le cinquième au monde. Or, ce type d’industrie requiert de larges volumes d’hélium pour fonctionner. L’électronique représente en effet 25% des usages mondiaux de l’hélium. Le projet Guhlen se trouvant à 100km de Dresde et plus particulièrement, de la Silicon Saxony, l’hélium produit sera directement distribué aux entreprises de microélectronique de ce pôle majeur de compétitivité. Par ailleurs, INTEL prévoit la construction de deux unités de production de semi-conducteurs à Magdebourg, situé à 230km du projet, d’ici la fin de la décennie.

Une partie de notre production d’hélium pourrait ainsi être dédiée à l’approvisionnement de ces unités fortement consommatrices de la ressource et pour autant essentielles pour répondre aux besoins de la New Tech.

Hydrogène

L’est de l’Allemagne est une région industrielle importante regroupant de nombreux consommateurs majeurs d’hydrogène (mobilité verte, aciéristes, industries chimiques).
Dans une optique de transition énergétique et écologique, les projets utilisant de l’hydrogène se multiplient et sa consommation devrait doubler d’ici à 2030, passant de 55 TWh (en 2020) à 110 TWh (en 2030). L’hydrogène produit à partir de la fraction de méthane du projet Guhlen participera donc à la décarbonation des industries locales, en recherche d’un approvisionnement sécurisé et plus respectueux de l’environnement.

A titre d’exemple, une partie de l’hydrogène du projet Guhlen pourrait être acheminée à l’aciérie d’ArcelorMittal, située à 50km, qui envisage la production d’un acier éco-responsable, alimentée par hydrogène.

Gaz carbonique

L’Allemagne constitue à la fois le plus gros producteur et le plus gros consommateur de gaz carbonique industriel d’Europe de l’Ouest.

Cependant, la production de la ressource est majoritairement concentrée à l’ouest de l’Allemagne. Et, le gaz carbonique dans l'est est essentiellement généré par la production saisonnière d’ammoniac.

Le gaz carbonique produit sur le projet Guhlen permettra ainsi d’assurer un approvisionnement local, régulier et sécurisé aux nombreuses entreprises consommatrices du territoire. Ces dernières sont, par ailleurs, très diversifiées et couvrent l’industrie des boissons gazeuses (bières, softs, eau...), l’industrie chimique et l’industrie cryogénique.

Découvrez-en plus sur 45-8 ENERGY