PER MARENSIN

Une collaboration solide pour un projet d'exploration d'hydrogène natif dans le sud-ouest de la france

Marensin en bref

Des travaux de recherches bibliographiques et des études de terrain préliminaires ont été menés en 2021 et 2022. Ces recherches, réalisées dans le cadre d'un projet de recherche nommé H2NA auquel 45-8 ENERGY participait, ont révélé un potentiel en hydrogène natif dans la région Nouvelle-Aquitaine. 

Dans ce contexte, Storengy et 45-8 ENERGY ont déposé conjointement une demande de Permis Exclusif de Recherches (PER) sur une zone de 691km² dans le département des Landes (40) pour une durée de 5 ans. Storengy est opérateur sur ce permis.

Cette demande a pour objectif d'approfondir les connaissances géologiques de la zone et de confirmer le potentiel en hydrogène natif. 

Ressource totalement décarbonée, l'hydrogène natif - appelé également géologique, naturel ou blanc - pourrait grandement participer au mix d'hydrogène bas carbone, notamment dans le contexte actuel de recherche d'indépendance énergétique et de décarbonation des industries.

Actuellement en cours d'instruction auprès des autorités compétentes, la demande de PER Marensin représente une opportunité de production et de valorisation de l'hydrogène natif dans le Sud-Ouest de la France. 

Découvrez le projet Marensin

01

Le PER Marensin

Des travaux de recherches bibliographiques et des études de terrain préliminaires ont été menés en 2021 et 2022, réalisés dans le cadre du projet de recherche H2NA. Financé en partie par la Région Nouvelle-Aquitaine, et en partenariat avec le Service Géologique National (BRGM), l’UPPA (Université de Pau et des Pays de l’Adour), ENGIE, Storengy et CVA Group, le projet H2NA a permis de d’étudier le potentiel du secteur en hydrogène natif et de définir les contours d’un Permis Exclusif de Recherches (PER) dans une zone à fort potentiel. 

Storengy et 45-8 ENERGY ont déposé conjointement un PER sur une zone de 691km² dans le département des Landes (40) auprès du Ministère de la Transition Ecologique, actuellement en cours d’instruction auprès des autorités compétentes. Cette demande a pour objectif d’approfondir les connaissances géologiques de la zone et de confirmer le potentiel en hydrogène natif

L’octroi de ce permis d’exploration, et la validation, par la suite, de nos hypothèses permettraient de valoriser l’hydrogène natif et d’éventuels gaz associés. Cette potentielle production vise à encourager l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur d’énergie bas carbone et de participer à la transition énergétique du Sud-Ouest de la France. 

La demande de PER a été soumise pour une durée de 5 ans, de manière à réaliser progressivement les acquisitions de données nécessaires permettant de valider les hypothèses.

Au-delà ce PER, 45-8 ENERGY et Storengy collabore également sur le PER Grand Rieu, sur lequel 45-8 ENERGY, via sa filiale 45-8 Grand Rieu, est opérateur. Situé dans le Sud-Ouest de la France, dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64), ce PER Hydrogène natif a également pour objectif d’approfondir les connaissances géologiques de la zone et de confirmer le potentiel en hydrogène natif.

02

Une collaboration solide entre 45-8 ENERGY et Storengy

La demande de PER est déposée conjointement avec la société Storengy, filiale du Groupe ENGIE, dans le cadre d’un partenariat qui permettra de mettre à profit les expertises et les ressources respectives de chacun.

Storengy est l’opérateur du projet. La société coordonne toute l’activité qui sera menée sur le PER et réalisera les études et les travaux.

Storengy

Storengy, filiale d’ENGIE, est l’un des leaders mondiaux dans le stockage souterrain de gaz naturel. L’entreprise dispose de 21 sites de stockage de gaz naturel, en Allemagne et au Royaume-Uni. Storengy est également un acteur clé dans les gaz renouvelables. Fort de 70 ans d’expérience dans l’exploration et l’exploitation du sous-sol, et en réponse aux enjeux énergétiques actuels de décarbonation et de souveraineté, Storengy mobilise aujourd’hui ses compétences au développement d’infrastructures de stockage d’hydrogène et à l’exploration d’hydrogène naturel avec des projets de recherche et développement initiés dès 2016.

45-8 ENERGY est partenaire du projet. Elle apporte ses compétences techniques pour contribuer aux études et aux travaux qui seront réalisés.

0 km²
Taille de la zone d'exploration
0
Communes concernées
0 ans
Validité du PER

03

Les objectifs du PER

Préciser la localisation des roches propices à générer de l’hydrogène et comprendre le chemin de migration de celui-ci vers la surface ou vers des structures géologiques où il pourrait s’être accumulé.

Caractériser avec précision la géologie du secteur et les zones les plus propices à une accumulation d’hydrogène.

Quantifier les volumes d’hydrogène qui pourraient être accumulés dans le sous-sol et évaluer la valorisation technique et économique, le tout dans le plus strict respect de l’environnement et des riverains.

Qu'est-ce qu'un PER ?

L'abréviation PER signifie Permis Exclusif de Recherches. Appelé également permis d'exploration, celui-ci garantit l'exclusivité d'exploration à l'entreprise qui la détient sur la période définie.

Il est possible de demander un PER pour une ou plusieurs ressources précises, sur un périmètre défini et une période limitée. 

Le PER est délivré par l'Etat français et permet de veiller à ce que l'entreprise ait les compétences requises, s'acquitte de ses engagements et respecte l'environnement dans lequel elle opère.

04

La zone concernée

La zone du PER s’étend sur 691km² et concerne 13 communes du département des Landes :

  • Bias, 
  • Castets, 
  • Léon, 
  • Lesperon
  • Lévignacq
  • Linxe
  • Lit-et-Mixe
  • Mézos
  • Saint-Julien-en-Born
  • Saint-Michel-Escalus
  • Taller
  • Uza
  • Vielle-Saint-Girons.

05

L'hydrogène natif

La demande de PER concerne exclusivement de l’hydrogène natif

Hydrogène natif

L'hydrogène natif est-il naturel ?

L’hydrogène natif est produit naturellement dans le sous-sol. Ainsi, sa formation ne nécessite aucun matériau critique, aucune énergie anthropique et n’impacte pas la ressource en eau potable disponible.

Comment se forme l'hydrogène ?

L’hydrogène natif se forme grâce à la transformation d’une roche issue du manteau terrestre réagissant avec de l’eau, qui s’infiltre dans les failles. Ce procédé, appelé serpentinisation, génère alors un roche, la serpentine, ainsi que de l’hydrogène natif.

L'hydrogène natif est-elle une ressource décarbonée ?

Oui ! Etant produit naturellement dans le sous-sol, l’hydrogène natif est une ressource totalement décarbonée. Sa production permettrait ainsi d’envisager une production bon marché et bas carbone au service de la transition énergétique du Sud-Ouest et de la France.

Pourquoi produire de l'hydrogène natif ?

L’hydrogène natif a son rôle à jouer dans la décarbonation des industries et dans la mobilité. Ce type d’hydrogène pourrait être facilement intégré au mix hydrogène bas carbone existant comme ressource naturelle, décarbonée et compétitive.

Est-il possible de trouver d'autres gaz ?

Effectivement, d’autres ressources peuvent être potentiellement associées à l’hydrogène natif. L’hélium par exemple pourrait être associé ! Dans le cas où d’autres ressources seraient présentes, l’ambition de 45-8 ENERGY est de valoriser conjointement les ressources du sous-sol.

06

Les acquisitions envisagées

07

Les étapes clés du PER

2023
Mai
Dépôt de la demande de Permis Exclusif de Recherches (PER)
2023
Décembre
Mise en concurrence de la demande
2024
Semestre 1*
Consultation publique
2024
Semestre 2*
Résultat potentiel de l'instruction
2025 - 2029
Si PER obtenu*
Synthèse géologique et acquisitions de données

Dates théoriques. Les étapes à suivre vont dépendre du temps d’instruction de la demande auprès des autorités.

Découvrez-en plus sur 45-8 ENERGY